BOURGOGNE HAUTES COTES DE NUITs


Situation
Cette appellation régionale est produite sur le plateau et les vallées situées à l’ouest de la côte de Nuits. Région pittoresque au sol pierreux et calcaire, les Hautes Côtes conviennent parfaitement à la culture des petits fruits rouges : cassis, framboises, groseilles et bien évidememnt de la vigne. Le cépage cultivé dans ce secteur est le même que celui des grands crus de Bourgogne : le pinot noir. Toutefois, la récolte y est plus tardive en raison de l’altitude.

Production
Le domaine produit environ 35 000 bouteilles dans l’année.

Caractéristiques
Ce vin un peu rustique lorsqu’il est jeune, s’assouplit en vieillissant. Il présente souvent une robe sombre, des arômes de fruits rouges frais dans sa jeunesse, de fruits confits et parfois de nuances aromatiques animales lorsqu’il est mûr. Sa saveur est ferme, relevée par une bonne acidité et des tanins présents.

Gastronomie
Le vignoble des Hautes-Côtes a obtenu ses lettres de noblesse récemment. Sur certains des coteaux les mieux exposés, il donne des vins fruités, charpentés et expressifs qui n’ont guère à envier à leurs voisins de la Côte. Servir avec des viandes grillées (côte de bœuf), volailles ou plateau de fromages pour les bouteilles plus vieilles.

Service
Servir légèrement chambré, à température ambiante.

Histoire
Les appellations « Bourgogne Hautes Côtes de Nuits » et « Bourgogne Hautes Côtes de Beaune », blancs et rouges, ont été instituées à la demande des producteurs par un décret du 04.08.1961 personnalisant ainsi les Bourgognes de leurs coteaux. Ces vins doivent être labellisés c'est-à-dire dégustés et agréés avant d’être mis en vente.